L’édition 2022 des Prix d’excellence du MSSS a été consacrée aux projets nés durant la pandémie. Une de nos équipes s’y est brillamment illustrée. Son nouveau programme d’externat en CHSLD a raflé les honneurs dans la catégorie Valorisation et mobilisation des ressources humaines. Laissez-nous vous raconter…

Pour susciter l’intérêt de la relève, une équipe des soins infirmiers a innové. En 2020, en pleine pandémie, elle a proposé un programme d’externat jamais vu en CHSLD.

« Notre nouveau programme est axé sur l’apprentissage du rôle d’évaluation, pierre angulaire du champ d’exercice des infirmières. Il mise sur le raisonnement clinique plutôt que sur les gestes procéduraux. Avant, les externes travaillaient aussi comme PAB en raison de la pénurie de main-d’œuvre. L’apprentissage du rôle infirmier est dorénavant priorisé. »

– Élise Lacombe, conseillère cadre clinicienne à la Direction des soins infirmiers

Lors de la remise des prix du MSSS. De gauche à droite : Marguerite Blais, Ministre responsable des Aînés et des Proches aidants; Nathalie Sheehan, directrice, Direction de l’hébergement de soins de longue durée (DHSLD); Kathleen Savard, chef de service, Direction des soins infirmiers (DSI); Audrey Perron, coordonnatrice, DSI; Élise Lacombe, conseillère cadre clinicienne, DSI; Karine Guignard, chef de service, DSI; Candide Fecteau-Harbour, cheffe de service, DSI; Anik Belleville, chef d’unité, DHSLD; Noémie Nicol-Clavet, conseillère en soins infirmiers, DSI; Sylvie Laforest, conseillère cadre clinicienne, DSI; Stéphan Tremblay, PDG du CIUSSS de l’Estrie – CHUS; Lionel Carmant, Ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux.

Absentes de la photo : Monique Bourque, conseillère cadre clinicienne, DSI; Dany Cordeau, conseillère en soins, DSI; Annick Villeneuve, directrice adjointe par intérim, DHSLD; Joelle Quenneville, conseillère en soins infirmiers, DSI; Véronique Rancourt, anciennement chef au développement et orientation du personnel en soins infirmiers, DSI.

Le programme vise d’abord les étudiantes universitaires de 1re année en sciences infirmières. Car, changement important, leur externat se fait désormais obligatoirement en CHSLD. Mais les étudiantes de 2e année en sciences infirmières ou en 2e année d’études collégiales ont aussi accès au programme. Elles peuvent s’y inscrire si elles le souhaitent.

Dix semaines à temps complet en CHSLD

Considérant les enjeux de main-d’œuvre, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS offre maintenant le programme d’externat à temps complet. Ainsi, l’étudiante qui vient en CHSLD passe dix semaines entières dans la même unité. Idéalement avec la même ou les mêmes tutrice(s). Ce qui la sécurise, facilite son intégration et l’organisation de son travail. On répond ainsi aux besoins exprimés par la relève elle-même.

Ce stage rémunéré permet aux futures infirmières de se familiariser avec une clientèle particulièrement vulnérable et d’apprivoiser ce milieu, souvent méconnu et stigmatisé. Elles peuvent parfaire leurs connaissances sur les besoins de soins des aînés. N’oublions pas que cette clientèle forme près de 75 % de l’ensemble des usagers de notre établissement.

Des bénéfices pour les tutrices aussi

Le programme soutient et valorise également les équipes, notamment les infirmières tutrices. Par voie de sondages, les tutrices en CHSLD avaient partagé leurs besoins. Soit mieux connaître leur rôle et les meilleures stratégies de coaching ou de soutien clinique. L’équipe de projet a donc, entre autres, changé sa formation sur le tutorat. La nouvelle formation répond mieux aux besoins des tutrices et de leurs apprenantes.

« Nous offrons aussi aux tutrices des outils sur la gestion des nouvelles ressources. Par ailleurs, nous avons misé sur la valorisation du rôle infirmier en CHSLD. Notamment avec une vidéo qui met leur expertise en lumière. »

La pratique infirmière en CHSLD : autonomie, leadership et humanisme

« L’infirmière peut pratiquer plusieurs des 17 activités réservées à son champ d’exercice. Elle est aussi coresponsable de la gestion de l’équipe de soins et de l’encadrement de la relève. Elle coordonne les soins et services offerts par les autres professionnels. Souvent seule, elle prend des décisions cliniques importantes. Tout se fait toujours en collaboration avec les résidents et leurs proches. L’infirmière qui travaille en CHSLD acquiert autonomie, leadership et humanisme. Cette expérience unique lui servira, peu importe le secteur d’activités. »

– Élise Lacombe

Les externes aiment le programme!

Un sondage indique que 83 % des externes ont apprécié le nouveau programme. Elles ont découvert une clientèle méconnue et acquis de nouvelles habiletés cliniques. Leur perception du rôle de l’infirmière en CHSLD a changé. Elles l’ont trouvé plus stimulant, valorisant et dynamique que prévu. À tel point que 79 % d’entre elles ont continué l’externat en CHSLD pendant leurs études. En parallèle, on constate une hausse marquée des compétences cliniques ciblées.

Les tutrices participantes se sont dites satisfaites elles aussi du nouveau programme. Elles se considèrent mieux outillées, davantage soutenues. Elles ont vu les bénéfices du programme d’externat pour toute l’équipe. Et combien les externes peuvent soutenir les soins, faire une différence au quotidien. Surtout en contexte de pénurie de main-d’œuvre.

Un programme qui se bonifie en continu

« Nous continuons à bonifier le programme. Par de nouveaux moyens de reconnaissance envers les tutrices. Par des activités qui réunissent tutrices et nouvelles ressources. Par un accueil dynamique de la relève estivale. Par des groupes de parole pour les externes. Par des ateliers de préparation à l’examen de l’OIIQ pour les CEPI4. Par des lieux d’échanges entre les gestionnaires des CHSLD et ceux des soins infirmiers afin d’harmoniser les pratiques et voir venir les enjeux. »

Ce projet d’externat a été pensé, créé et implanté en pleine pandémie. Une initiative menée tambour battant par un comité convaincu et convaincant. Une vision positive et valorisante de la pratique en CHSLD, exportable partout au Québec.  Bref, un prix du MSSS largement mérité. Quelle belle histoire!

 

1 Environnement numérique d’apprentissage
2 Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
3 Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec
4 Candidates à l’exercice de la profession infirmière

 

À lire aussi

La relève estivale en CHSLD accueillie en grand!
La pratique infirmière en CHSLD, humaine et stimulante!
Actualité Web
Vidéo du MSSS

Print Friendly, PDF & Email