Émilie Royer et Vickie St-Denis, de la Direction des programmes santé mentale et dépendance (DPSMD), ont participé à un trek de 55 kilomètres pour amasser de l’argent pour la santé mentale. Elles ont marché dans le désert 6 heures par jour, pendant 4 jours, en octobre dernier.

Et ça en a valu la peine!

Une fois de plus cette année, la Fondation du CHUS a organisé un défi sportif : une dizaine de personnes sont parties à l’aventure pour se dépasser, mais surtout pour amasser de l’argent pour une bonne cause. Les sommes récoltées ont été remises à divers départements et fonds des deux hôpitaux de Sherbrooke afin d’améliorer les soins et services offerts.

Émilie Royer et Vickie St-Denis ont participé à l’aventure! C’est au Maroc qu’elles ont pris part, avec 14 autres personnes, à un trek de près de 55 km dans le désert de la vallée du Drâa.

 

« Le trip d’une vie »

Quand Émilie a entendu parler de ce défi, elle n’a pas hésité une seconde. Elle voulait s’embarquer dans ce qu’elle qualifie de trip d’une vie. Surtout que c’était pour une bonne cause!

« Je n’étais jamais allée au Maroc, et l’idée d’un trek dans le désert m’interpellait beaucoup. Je trouvais l’occasion de me surpasser personnellement tout en faisant ma part pour une cause qui me tient à cœur, la santé mentale. »

– Émilie Royer, chef de service en santé mentale pour les RLS du Haut-Saint-François et du Granit, DPSMD

Émilie Royer, chef de service en santé mentale pour les RLS du Haut-Saint-François et du Granit, DPSMD

Émilie Royer

De l’argent pour la santé mentale

C’est dans un élan d’enthousiasme qu’Émilie a parlé de son projet à sa collègue, Vickie St-Denis, qui a aussitôt décidé de relever le défi avec elle.

« L’idée m’a tout de suite plu! Le fait d’amasser de l’argent pour la santé mentale était assurément une source de motivation. Ça m’apparaissait une occasion unique de joindre l’utile à l’agréable! »

– Vickie St-Denis, adjointe à la directrice au sein de la DPSMD

Les deux collègues dans le désert.

Émilie Royer et Vickie St-Denis prenant la pause avec leur nouvel ami.

Plus de 6 000 $ amassés

L’équipe de santé mentale du RLS du Haut-Saint-François. Rangée du haut, de g. à d. : Émilie Chiasson-Desloges, Émilie Royer, Lyne Gagné et Karine Boivin. Rangée du bas, de g. à d. : Mélissa Audet, Mélanie Legault et Maryse Roy.

 

Chaque personne qui participait au défi sportif devait amasser un minimum de 3 000 $. Émilie et Vickie se sont rapidement mises en action pour atteindre leur objectif, notamment en tenant une vente débarras et en sollicitant de potentiels donateurs. Elles ont aussi pu compter sur la mobilisation de nombreuses personnes, dont les équipes en santé mentale des RLS du Haut-Saint-François et de Memphrémagog, ainsi que le Club Rotary de Sherbrooke.

Elles ont récolté 6 140 $, qu’elles ont choisi de remettre aux programmes de santé mentale jeunesse et adulte du CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

Une expérience marquante

La longue randonnée dans le désert est une expérience qui restera gravée à tout jamais dans la mémoire d’Émilie et de Vickie.

« Ça été une expérience tellement enrichissante, tant sur le plan personnel qu’humain. On a dû s’adapter au climat et dépasser nos limites. Ce que j’ai le plus aimé du voyage, c’est découvrir une nouvelle culture. Tout était nouveau pour moi : la nourriture, le décor, le mode de vie des habitants. Si c’était à refaire, je n’hésiterais pas une seconde! »

– Émilie Royer

« Les occasions de donner à la communauté peuvent prendre plusieurs formes. Si la réalisation de notre aventure peut inspirer des collègues, tant mieux! Nous aurons également réussi à stimuler un engagement collectif pour contribuer à améliorer les soins et services offerts à la population. »

– Vickie St-Denis

Voilà une aventure qui a permis aux deux femmes de se surpasser, tout en faisant preuve d’engagement envers les usagers!

 

Print Friendly, PDF & Email